Page 2 sur 7

Copyright Jérémy LICHTE

Vers l’infini et au delà…

Parce qu’il m’arrive parfois de quitter mes précieuses Vosges….

l’Alantique… si on regarde bien, au loin, derrière ce soleil couchant, c’est l’Amérique!

Maintenant fermez les yeux et écoutez les vagues en sentant l’air marin sur votre visage…

Copyright Jérémy LICHTE

L’Atlantique

Vosges - Nuances de gris

Nuances du gris

Les Vosges en nuances de gris… Y en a-t-il 50?? Mystère…

Vosges - Nuances de gris

Nuances de gris

Daguet - Daim sauvage- Illwald 2008 - Jérémy LICHTE

Dama dama

Le Daim. Plus petit que le Cerf il n’en est pas moins majestueux.

Une population d’environ 700 individus est présente en plein coeur de l’Alsace, dans la forêt de l’Illwald à la frontière entre le Bas-Rhin et le Haut-Rhin.

Il n’est pas compliqué en soit d’observer le Daim car c’est un mammifère plus diurne que nocturne. Il faut toutefois respecter certaines règles de savoir être pour ne pas déranger les animaux inutilement (mais ça, ça vaut pour tous les animaux…!).

Cela fait plusieurs années que j’arpente cette forêt alluviale, qui passe une bonne partie de l’année les pieds dans l’eau, à la recherche de ces cervidés à la robe mouchetée.

Daguet - Daim sauvage- Illwald 2008 - Jérémy LICHTE

Daguet – Daim sauvage – Illwald 2008 – Jérémy LICHTE

Ici, il s’agit d’un daguet au mois de mai 2008 par une belle fin d’après midi. Pour peu que l’on soit bien caché et à bon vent (le daims est le cervidé aux sens les plus développés), les Daims sont facilement observables car ils aiment sortir du sous-bois pour profiter du soleil et de l’herbe des prairies.

Eclipse de Soleil - 20 mars 2015 - Jérémy LICHTE

Eclipse

Le Soleil a rendez-vous avec la Lune…..

Aujourd’hui, 20 mars 2015, c’est déroulé un évènement qu’on ne voit pas tous las jours…

Une éclipse totale de soleil !

Bon d’accord, en Alsace elle n’était pas totale mais « juste » à 70% environ.

Eclipse de Soleil - 20 mars 2015 - Jérémy LICHTE

Eclipse de Soleil – 20 mars 2015 – Jérémy LICHTE

Ce n’est déjà pas mal. Malgré l’absence de matériel adapté, j’ai tout de même pu sortir une image correcte grâce à un empilement de filtres ND et Polarisants.

image

Tandem

inspiration du moment avec ces oiseaux noirs à l’heure bleue.image

J’aime guetter ces ombres dans le ciel au moment où le jour cède la place à la nuit.

 

JAN_6776

L’oiseau bleu

Non, il ne s’agit pas d’une espèce exotique…

Juste un corbeau freux faisant ses figures aériennes au dessus d’une zone industrielle alors que le soleil, lui, dort encore…

JAN_6776

BVlimited1v

Fine Art

Retrouvez dès à présent une nouvelle série de tirages photo en édition limité dans le « shop » sur www.jeremylichte.com !

Ce sont des photos issues de la série « Black & Vosges » imprimées au format 20/30cm sur papier photo Hahnemühle FINEART  « German Etching » 310gr.

il s’agit de tirages en série limité à 20 exemplaires de chaque, signés et numérotés!

BVlimited1v

 

 

Il n’y en aura pas pour tout le monde …

CarteDeVoeux-2015DEC_0819

Bientôt ….

Restez à l’écoute, bientôt une mise à jour sur le site www.jeremylichte.com avec notamment de nouvelles galeries et des nouveautés dans le « shop » avec entre autre une très belle série de tirages 20/30 FineArt en édition limité….

OCT_2076BW

Brâme à Sainte-Croix

Trop facile me direz vous….. des photos de cerfs dans un zoo !

figurez-vous que non… Le Parc de Sainte Croix n’est pas un zoo mais un parc animalier…

La différence avec un zoo, c’est que là, les animaux évoluent en semi liberté dans les allées du parc et ce sont les visiteurs qui sont cantonnés sur les sentiers.

Le parc étant assez grand pour que les cerfs, daims et autres mouflons puissent se mettre hors de portée des téléobjectifs aussi puissants soient-ils!

L’environnement dans lequel évoluent les cerfs reproduit à merveille le biotope de prédilection de l’animal… sous-bois, prairie, lac… ce qui permet d’obtenir un comportement très proche de celui que l’on pourrait observer dans la nature « sauvage ».

De ce fait, il est possible de réaliser des images de ces magnifique animaux sans nuire à leur reproduction et à leur survie comme on risque de le faire dans la nature. Le plus dur étant de trouver le bon cadrage, d’avoir la lumière ou l’ambiance idéale et l’attitude qui fera ressortir de la photo toute la splendeur de l’animal.

Pour ce faire, j’ai profité d’une journée spéciale « brâme » en octobre 2010 ou le parc ouvrait ses portes à un petit nombre de photographes bien avant l’heure d’ouverture au public alors qu’il faisait encore nuit noire! Ces conditions m’ont permis de réaliser une série d’images difficilement réalisables en si peu de temps dans la nature en France.

Je vous laisse maintenant en profiter !

d’autres images viendront compléter cet article alors n’hésitez pas à y revenir dans les prochain jours !

AOU_5552-9

Prince des crêtes … rois des forêts

Récit photographique d’un matin d’automne dans les Hautes-Vosges…

Parti de nuit avec l’intention de faire quelques photos de paysages, j’ai eu la mauvaise surprise en arrivant sur mon spot de me retrouver dans un brouillard à couper au couteau….

Une visibilité nulle, moins de 3 mètres…

Ne voulant pas m’être levé pour rien, je me suis rendu quelques kilomètres plus loin sur un autre sommet que j’affectionne et là, bonne surprise, un ciel dégagé avec une légère brume en fond de vallée.

Le tableau idéal. Seul obstacle entre ce spectacle et moi, une troupe de chamois ! Qu’à cela ne tienne, quelque séances vidéo, quelques clichés, une approche lente mais directe et voilà que la harde est traversée sans le moindre mouvement de panique… tout juste m’ont-ils ouvert un passage de quelques mètre au milieu du troupeau afin de conserver une légère avance des fois que l’envie me prenne d’en croquer un au passage en prédateur que je suis…

Alors que l’aube pointe son nez, je fais encore une série d’images avant de rejoindre le bord de la falaise pour profiter du spectacle…

Une fois les cartes bien pleines de ces ambiances féériques, j’ai décidé laisser les princes des crêtes à leurs occupations et de partir à la rencontre du rois des forêt que j’entendais appeler sa douce plus bas dans la vallée…

C’est d’abord sur madame que je suis tombé, charmeuse avec ses yeux de biche dans cette lumière de début de journée, elle à très vite dompté l’objectif…

Puis après l’avoir entendu encore et encore appeler au loin sans succès Monsieur le King, rois des forêt et venu de lui même voir ce qu’il en était !

Et c’est sur cette rencontre magique que c’est conclue cette sortie ou, initialement, les animaux ne faisaient pas parti du programme…. Comme quoi, dame Nature est imprévisible !

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén